La route du rhume

Ah l’hiver …. La saison des sports d’hiver, de soirées cocooning au coin du feu, de villages illuminés et des petits plats légers à base de fromage ! Mais l’hiver, c’est également un taux d’ensoleillement plus bas, des températures plus faibles propices au développement des germes et des virus. La grippe, la gastro-entérite et le rhume en sont les stars.

route du rhume

Comment faire pour que vos patients viennent à bout de la route du rhume ?

Apprenez-leur à faire la différence entre rhume et rhinite

Pas facile de les différencier sachant que les 2 termes sont souvent associés : rhinite infectieuse = rhume et rhinite allergique = rhume des foins. Si en plus, on rajoute les termes rhinopharyngite ou nasopharyngite, alors là, c’est la fin des haricots.

Voici un tableau récapitulatif pour les aider à faire la différence :

RhumeRhinite
CauseVirusAllergène (pollens, poussières, poils d’animaux, acariens)
SymptômesNez qui coule, quelques éternuements, nez bouché, écoulement nasal, pas de démangeaisons, fatigue, maux de têteNez qui coule, éternuements (par salves), démangeaisons et picotements du nez, écoulement nasal, irritations des yeux, larmoiements, yeux rouges
Durée7 à 10 jours en généralQuelques jours à plusieurs mois

Le rhume est une maladie qui se manifeste souvent par temps froid. La promiscuité dans les transports en commun ou celle avec collègues dans des bureaux confinés, mal aérés sont autant de facteurs qui favorisent l’apparition du rhume. L’air plus sec rend la muqueuse nasale fragile donc plus vulnérable aux virus et pour couronner le tout, le rhume est très contagieux. Et oui, la sociabilité n’a pas que du bon !

Proposez des traitements en prévention

Pour éviter que vos patients restent cloitrés chez eux dans une maison propre, aérée, sans enfants, sans animaux, sans contact humain, il existera des solutions.

En plus de la préconisation du lavage régulier des mains, le plus efficace est l’utilisation quotidienne en prévention d’un spray nasal à base d’eau de mer ou de plantes qui sont très efficaces pour humidifier les fosses nasales.

Apportez des solutions en cas de contamination

Mince, vos patients sont atteints.  Tout d’abord préconisez leur du repos, de boire beaucoup d’eau, décongestionner leur nez avec des produits type spray nasal à base de plantes ou des eaux de mer hypertoniques. Pour traiter le mal de gorge parfois associé il existe des collutoires.
Si le rhume est toujours là après 1 semaine, il sera possible de continuer vers des anti-inflammatoires.

Des sous-traitants développent de bons produits pour faire face aux tracas ORL quotidiens de chacun d’entre nous, rapprochez-vous d’eux.

Laissez votre commentaire