• Home
  • Tendances marketing
  • Traitement ORL : Quel est l’intérêt d’intégrer des plantes dans les produits de santé ?

Traitement ORL : Quel est l’intérêt d’intégrer des plantes dans les produits de santé ?

Depuis la nuit des temps, l’Homme utilise les plantes que ce soit pour leurs bienfaits sur la santé, pour leur intérêt culinaire ou pour des plaisirs moins inavouables. Et oui, qui n’a jamais eu l’occasion de déguster un petit verre de liqueur à base de plantes !
Les plantes ont bien des vertus et chacune dans son domaine contribue à renforcer l’action d’un produit pharmaceutique ou cosmétique. La sphère ORL (découvrez tous les troubles ORL) est une voie d’entrée pour de nombreux microbes ou allergènes où en résultent bon nombre d’infections. L’intégration de plantes dans le traitement ORL est une réponse très efficace au traitement des pathologies infectieuses. Les troubles ORL constituent l’une des premières causes de consultation.

Dans cet article, nous allons voir que les plantes ne sont pas seulement belles à voir mais qu’elles ont un rôle majeur dans le traitement ORL.Traitement ORL

Plantes et traitement ORL, un couple fusionnel il n’y a pas de doute.

La sphère ORL

ORL pour Oto-Rhino-Laryngologie ou plus communément « nez, gorge, oreilles », 3 lettres qui régissent notre mode de vie. Personne n’imagine un jour perdre l’un de nos 5 sens et principalement la vue, l’odorat, le goût ou l’ouïe. Si ceux-ci sont indissociables de nos bonnes conditions de vie, il arrive parfois que quelques dysfonctionnements viennent enrayer cette belle machine qu’est notre sphère ORL. En effet, elle représente la zone d’attaque privilégiée des virus, bactéries et allergènes qui nous entourent. Qui n’a jamais utilisé un collyre pour une infection de l’œil, un spray nasal en cas de rhume, des gouttes auriculaires en cas d’otite, un spray gorge pour calmer une toux … Une lutte perpétuelle est engagée contre ces êtres mal intentionnés mais grâce aux plantes, la victoire est au rendez-vous.

L’intérêt de la phytothérapie ?

La phytothérapie, ou l’art de se soigner par les plantes, est particulièrement adoptée à l’approche de l’hiver où la baisse des températures favorise l’apparition de nombreux problèmes respiratoires. Au printemps, c’est aux victimes de rhume des foins que les plantes apportent leur aide. En effet, la plupart des infections ORL  saisonnières sont majoritairement virales et ne nécessitent pas de traitement ORL à base d’antibiotiques. Si « les antibiotiques ne sont pas automatiques »  les plantes quant à elles permettent de soulager certains symptômes gênants et contribuent à renforcer notre système immunitaire.  La tendance du NATUREL a encouragé les professionnels de santé à intégrer dans leurs formulations un ou plusieurs extraits de plantes pour renforcer l’action du produit. Bien évidemment, on ne mentionne pas l’aspect marketing !! C’est quand même plus esthétique de voir une petite fleur colorée sur l’emballage d’un produit.

Quelle(s) plante(s) pour quelle pathologie ORL ?

Le thym, la mauve, le bouillon blanc, le pin sylvestre … il existe pléthore de plantes pouvant être utilisées dans le traitement ORL. Devant la multitude de possibilités que nous offre la nature, je vous ai sélectionné quelques exemples largement documentés qui vous convaincrons, je suis certaine, de l’efficacité des plantes dans le traitement ORL.

La décongestion des voies nasales

On retrouve notamment l’extrait d’eucalyptus dont l’action purifiante procure une intense sensation de fraîcheur pour un bien-être durable. Les extraits de camomille et d’aloe-vera qui améliorent l’hydratation des fosses nasales et apaisent les sensations d’irritation. Le thym aux vertus anti-inflammatoire et antiseptiques est également un excellent décongestionnant.

La sinusite

L’extrait de cyclamen, plante médicinale reconnue réduit le gonflement de la muqueuse du nez et des sinus. Moins connus, le plantain ou encore la marjolaine associés à l’eucalyptus freinent les phénomènes allergiques et calment l’inflammation des fosses nasales.

Les maux de gorge

On retrouve principalement le bouillon blanc. Ses propriétés calmantes sur les irritations de la gorge sont dues à la présence de mucilages dans les fleurs de cette plante. La guimauve elle aussi riche en mucilages est efficace pour soulager les maux de gorge. On peut également citer la sauge et le thym qui possèdent des actions anti-inflammatoires et antiseptiques ou encore le calendula et le sureau noir qui utilisés en gargarisme ont démontré des effets calmants.

Les infections buccales

On ne présente plus le clou de girofle dont l’utilisation est répandue en cas de douleur dentaire. Pour des problèmes de gencive, l’échinacée ou les baies d’aubépine ayant des propriétés antimicrobiennes empêchent les infections en tuant les bactéries présentes dans la bouche. Le laurier noble est idéal pour les muqueuses buccales sensibles, car c’est un excellent antiviral, antibactérien et antifongique tout en étant analgésique.

Les otites

les effets anti-infectieux des plantes offrent une alternative intéressante aux médicaments classiques. Ces remèdes sont à utiliser dès les premiers signes d’alerte, pour tenter d’éviter l’infection ou d’espacer les rechutes. Il n’existe, à ma connaissance, aucun produit à base de plante destiné au traitement de l’otite. Néanmoins, certaines plantes sont reconnues en médecine naturelle comme c’est le cas de l’oignon qui grâce à ses propriétés antibactériennes et antiseptiques souvent méconnues, aide à combattre les bactéries qui génèrent l’otite. L’incorporation d’extraits d’ail, un des meilleurs antibiotiques naturels ou de millepertuis à de l’huile d’olive puis utilisés en gouttes auriculaires peuvent également soulager la douleur en cas d’otite.

Ajoutez des plantes dans vos traitements ORL

Alors que la pharmacopée classique n’offre que peu de possibilités en prévention des pathologies ORL récidivantes, la phytothérapie présente un grand intérêt et est source de plusieurs traitements ORL de fond validés. Bien que l’efficacité de chaque plante et son utilisation n’ont pas été étudiées en profondeur, elles sont capables aujourd’hui de rivaliser avec les médicaments. Bien entendu, elles doivent être rigoureusement sélectionnées, leur dosage bien étudié afin d’éviter l’apparition d’effets secondaires indésirables. Cependant, attention, ce qui est vendu n’est pas forcément autorisé et ce qui est permis n’est pas forcément efficace. Alors privilégiez les produits certifiés et contrôlés garants d’un haut niveau de sécurité.

Découvrez les sprays nasaux (qui existent à base de plantes), pour le traitement ORL !

Laissez votre commentaire