Les galéniques du futur : évolutions et innovations technologiques

Comprimés, sachets, gélules ou encore sprays ont remplacé depuis longtemps onguents, filtres ou autres décoctions. La galénique c’est tout un art, l’art de préparer le médicament sous une forme facilement assimilable et totalement efficace. Depuis des milliers d’années, les évolutions et les innovations ont marqué l’histoire de la médication, et heureusement pour nous. Tout le monde apprécie la petite piqûre anesthésiante avant l’arrachage de dent ou encore ce petit comprimé à avaler pour lutter contre le mal de tête. Ces évolutions technologiques et innovations galéniques favorisent l’émergence de nouvelles formes galéniques toujours plus performantes et beaucoup moins invasives.

Alors si vous n’avez pas encore eu vent des nouvelles innovations, voici, en avant-première, un focus sur les formes galéniques qui pourraient bientôt pointer le bout de leur nez.

Innovation galénique

Découvrez les innovations galéniques

Le patch

Système de dispensation très connu notamment par les fumeurs. Il permet une libération prolongée et régulière du médicament à travers la peau en évitant l’effet de premier passage hépatique. Les recherches actuelles s’orientent vers un patch qui accélérerait la diffusion du médicament via une fragilisation de la barrière cutanée. Autres avantages, ce mode d’administration permet d’interrompre le traitement à n’importe quel moment si les effets secondaires le nécessitent et serait moins onéreux que les traitements hormonaux actuels.

Les implants

Une nouvelle génération d’implants est en train de voir le jour, voici quelques exemples.

L’implant détecteur de cancer

Un grand bouleversement, que dis-je une révolution dans la prévention du cancer. Des chercheurs ont développé un implant sous-cutané qui surveille le taux de calcium, signe d’apparition de la maladie. En cas d’augmentation de ce taux, une production de mélanine est lancée par les cellules composant ce patch. La personne est ainsi prévenue par l’apparition d’un “grain de beauté” artificiel. L’appareil peut reconnaître les quatre types de cancer les plus courants (prostate, poumon, côlon et sein) à un stade très précoce du développement de la tumeur.

Le pancréas bio-artificiel

Enjeu majeur pour le traitement du diabète et les 25 millions de personnes concernées. Un pancréas bio artificiel qui, positionné dans l’abdomen, encapsule des cellules de pancréas sécrétrices d’insuline qui suivant le taux de glycémie pourront adapter la quantité d’insuline à produire. Il délivrera donc en toute autonomie l’insuline et soulagera enfin le malade la surveillance constante de sa glycémie et la contrainte des piqûres.

Implant contre le diabète

Un implant de la taille d’une allumette insérée sous la peau du ventre pourrait délivrer l’exénatide, médicament dont l’effet est voisin de celui de l’insuline. Cet implant permettra de diffuser la molécule pendant de longues périodes et même jusqu’à une année entière afin d’équilibrer la glycémie. Au bout d’une année, il sera alors retiré et remplacé par un nouveau.

Le nanomonde

Ce monde merveilleux et inconnu de l’infiniment petit, grâce à la nanotechnologie, nous sommes capables d’insérer des molécules médicamenteuses dans des capsules miniatures qui protègent le principe actif de toute dégradation ou destruction possible par l’organisme. Ces nano-capsules permettent de contrôler la libération de l’actif dans le temps et l’espace. A l’avenir, des capsules agiront comme des agents de destruction massive qui s’attaqueront et pourront éradiquer les cellules cancéreuses. D’autres encore, pourront voyager dans le corps et retranscrire précisément ce qu’il se passe à l’intérieur du corps.

Vous trouvez ces innovations extraordinaires, fantastiques ou comme le diraient nos amis anglophones « amazing ». Effectivement, mais attendez de voir ce que les chercheurs vont concevoir dans le futur. Alors on se donne rendez-vous en 2030.

Laissez votre commentaire