Pourquoi les grands groupes font le choix de la sous-traitance ?

« Un projet de rupture conventionnelle collective est à l’étude chez Sanofi. Selon Le Journal du Dimanche, un comité social et économique se déroulera dans trois entités du groupe (Sanofi Aventis Groupe, R&D et industrie) pour aborder cette réorganisation. “Nous sommes très inquiets”, confie une source syndicale au journal. “Déjà, on nous avait annoncé une baisse de 30% des budgets de l’informatique pour 2019. La direction veut sous-traiter tout ce qui est sous-traitable, là où la valeur ajoutée est insuffisante.” Plus de 500 postes pourraient être supprimés. »

Dans le climat délétère actuel, Sanofi a bien choisi son moment pour annoncer cela. Une raison de plus de déprimer… la valeur ajoutée des médicaments n’est pas suffisante, alors on sous-traite ! Merci pour nous les CDMO !

grand groupe CDMO

La stratégie des grands groupes pharmaceutiques face au climat actuel

Le chemin de pensée des grands Laboratoires Pharmaceutiques :

  • nos prix de remboursement, ou de vente baissent,
  • nos actionnaires veulent des dividendes, et de plus en plus tous les ans,
  • les contraintes réglementaires et humaines  augmentent sans cesse,
  • notre vision court-terme est plutôt pessimiste.

Alors pourquoi ce choix de la sous-traitance ?

1/ On allège nos charges en supprimant des postes (voir le JDD),

2/ On vide nos usines (qu’on pourra vendre plus tard notamment pour celles qui ne fabriquent pas de blockbusters)

3/ On se déleste des futures évolutions contraignantes au niveau réglementaires en déléguant tout cela à nos sous-traitants

4/ On se décharge aussi si possible par la même occasion de toute responsabilité au niveau du Produit Fini !

C’est tout bénéfice : quelle belle stratégie !

C’est amusant, il y a 1 mois, une candidate a préféré un poste chez Sanofi plutôt que dans nos équipes… A-t’elle fait le bon choix ?  Loin de moi la volonté de juger, mais la renommée du nom vaut elle mieux que l’efficacité du terrain ?

Donc, quand je vois ça, je déprime… mais pas longtemps :-)… Mon analyse est un peu différente des grands patrons de ses grands laboratoires : normal je n’ai pas leur carrière, ni leur formation, ni la même qualité de clairvoyance, et surtout pas l’ensemble des données je dois l’avouer !

Si Sanofi n’a plus assez de valeur ajoutée, cela vient de deux raisons principales… ses charges et… sa charge !

Le CDMO est un expert de sa niche de technologie, flexible et capable d’optimiser le moindre de ses outils. Tous les collaborateurs des CDMO sont des « couteaux suisses » qui savent tout faire et qui aiment les challenges qui les sortent de leur zone de confort ! De vrais atouts qui permettent, en comparaison des grands groupes, de limiter les charges et d’optimiser la charge… Et quand on divise moins de charges par plus de charge : on optimise la valeur ajoutée !

Devrions-nous rétrocéder ce savoir-faire à ces Grands Laboratoires ?  Je vous laisse réfléchir à votre avis sur la question… le mien est déjà fait 😉

Et pour les personnes occupant les postes qui devraient être supprimés… n’hésitez pas les CDMO recherchent des talents !

Laissez votre commentaire