Les dispositifs médicaux connectés, vous y pensez ?

La santé connectée tout le monde en parle, mais concrètement c’est pour qui ? dans quel but ? pour quels usages ? Les dispositifs médicaux connectés se sont multipliés ces dernières années offrant de réels intérêts pour les patients mais également de belles opportunités pour les laboratoires pharmaceutiques afin de se démarquer par rapport à la concurrence.

Dispositifs médicaux connectés

Les dispositifs médicaux 3.0 sont-ils fait pour vous ?

La généralisation des smartphones ces dernières années, a fait naître de nouveaux usages à tous les niveaux et aussi dans le secteur de la santé (lisez l’article sur les grandes tendances pharmaceutiques). En effet, les dispositifs médicaux connectés ont rapidement fait leur apparition dans le paysage de l’industrie pharmaceutique. Ils peuvent prendre plusieurs formes : des dispositifs intégrés ou un ajout technologique au dispositif conventionnel.

Découvrez les usages de ce nouveau marché en plein boom et faites vous une opinion afin de savoir si ces innovations peuvent s’adapter à vos aires thérapeutiques.

Accompagner vos patients tout au long de leur traitement

Parfois considéré comme des gadgets, un dispositif médical connecté offre plusieurs avantages dans l’accompagnement du patient : il permet de sécuriser la prise du médicament, d’assurer que son administration soit correcte, de contrôler sa prise par les personnes soignantes qui ont une traçabilité des données. Par exemple sur un médicament injectable, un dispositif connecté permettra d’obtenir en temps réel les instructions d’usage de l’injection.

Soutenir le traitement des maladies chroniques

La santé connectée s’adresse en priorité aux malades diabétiques, asthmatiques, cardiaques, obèses mais peut aussi traiter des maladies autour de l’urologie, de l’ophtalmologie nous allons voir quelques exemples innovants.

Dispositif médical connecté appliqué au diabète

Très développé dans cette aire thérapeutique, on ne compte plus les dispositifs médicaux aidant les diabétiques dans leur prise de traitement avec notamment Bee® dont l’appareil se fixe sur le stylo à insuline et grâce à son application mobile le patient enregistre et conserve sur son smartphone ses taux de glycémie et les unités d’insuline injectées.

Dispositif médical connecté appliqué à l’orthopédie

FeetMe® a développé des semelles connectées simples et des interfaces intuitives qui permettent de faciliter la collecte de données et les analyses en situation réelle. En connectant tout type d’orthèses plantaires, FeetMe permet le suivi de patient ou de sportif et le monitoring de paramètres de la marche et de la course partout et sans contrainte.

Dispositif médical appliqué à l’Urologie

Pierre Fabre médicament et la start up BioSerenity co-développent un dispositif médical connecté pour mieux prendre en charge l’incontinence urinaire. Il prendra la forme d’un sous-vêtement et le textile connecté se portera au niveau de la ceinture abdominale. Grâce à des capteurs biométriques il permet de détecter et quantifier les troubles urinaires et de remonter les données sur une application sécurisée consultable par l’urologue pour un suivi optimal et une meilleure prise en charge.

Dispositif médical appliqué à la cardiologie

CardioNexion permet de prévenir les accidents cardiovasculaires avant qu’ils ne se produisent. Une avancée considérable pour tous les sujets à risque et pour une meilleure prévention globale développée par la société @-Health.

Développer de nouvelles cibles

Contrairement à une idée reçue, vous pourriez toucher aussi les personnes âgées en développant un dispositif médical connecté. Les laboratoires souhaitent développer ces équipements vers de nouvelles cibles afin d’élargir leur marché et en simplifiant leur utilisation cela devient possible.

Proposer une prise en charge plus simple et innovante

L’aspect ludique des objets connectés va permettre de booster la motivation de certains patients et de faciliter leur prise en charge quotidienne. Les patients gagnent en autonomie est le dispositif peut parfois diminuer l’intervention du personnel soignant qui viendra en complément et contrôle du dispositif.

Alors, prêts à ce que votre portfolio prenne le virage du numérique ?

Les objets connectés prennent de plus en plus de place dans notre quotidien. Concernant les outils de télémédecine qui arrive à la rentrée prochaine, nous évoluons vers une santé 3.0 alors tôt ou tard il faudra y penser.

Si vous êtes déjà prêts, découvrez comment déposer un dossier de DMC sur le site de la HAS (Haute Autorité de Santé)

Laissez votre commentaire